La coupe menstruelle est une alternative aux tampons et serviettes hygiéniques qui a la particularité d’être réutilisable, écologique, économique et pratique. Pratique à condition d’apprendre bien sûr à l’insérer correctement, pour que le port de la cup soit confortable et efficace. En effet, une cup mal insérée peut se sentir et donc gêner l’utilisatrice, et surtout elle peut provoquer des fuites… Mais il faut en avoir conscience : bien mettre sa cup et être à l’aise avec son utilisation peut prendre un peu de temps selon les personnes, généralement deux ou trois cycles menstruels.

Dans quelles conditions mettre sa cup ? Comment plier sa cup pour l’insérer ? Comment la retirer ?

1. Se laver les mains et stériliser sa cup

La première étape indispensable à respecter avant de mettre une coupe menstruelle : prendre ses précautions côté hygiène. Il est nécessaire de se laver les mains soigneusement avec du savon et de stériliser la cup. La stérilisation de la cup doit être faite au début des règles, avant la première insertion, et la fin des règles, avant de la ranger jusqu’au prochain cycle dans la petite pochette fournie lors de son achat.

Pour stériliser sa cup, préparer une casserole d’eau suffisamment grande pour l’immerger et pour ne pas qu’elle touche le fond. Porter l’eau à ébullition, autour de 100° donc. Immerger la coupe menstruelle dans la casserole et la faire bouillir pendant 3 minutes maximum. Après avoir sorti la cup de l’eau, il faut la laisser refroidir. Pour accélérer le processus et ainsi l’insérer directement ensuite, il est possible de la rincer à l’eau froide en la passant sous l’eau du robinet.

2. Se détendre et se mettre dans une position propice

Avant d’insérer sa coupe menstruelle dans son vagin, surtout pour la première fois, il faut parvenir à se détendre et décontracter les muscles situés autour du vagin. Afin de faciliter l’insertion, il est possible de lubrifier sa cup en la mouillant ou en utilisant un lubrifiant intime à base d’eau. N’hésitez pas à vous entraîner avant le commencement vos prochaines règles pour mieux appréhender la première vraie utilisation.

Les mains propres, la cup stérilisée, le moment est venu de l’insérer. Que l’on se mette sur le dos dans son lit jambes relevées, assise au-dessus des toilettes, accroupie ou debout les jambes légèrement fléchies, l’important est de trouver une position où l’on se sente le plus à l’aise.

3. Choisir la méthode de pliage pour sa coupe menstruelle

La coupe menstruelle s’insère à une main (attention avec les ongles longs…), l’autre servant à écarter doucement les lèvres de la vulve. Pour l’insérer, il est nécessaire de plier la cup. Plusieurs méthodes de pliage existent, mais voici en images les 3 plus répandues, à adopter selon ses préférences.

Pliage en forme de V, punch down :

 

Pliage en forme de C :

Pliage en forme de S :

4. Insérer et positionner sa cup

Où positionner la cup à l’intérieur du vagin pour qu’elle soit efficace et qu’elle ne gêne pas ? Voilà une question avec laquelle on ne se familiarise pas tout de suite ! C’est probablement l’étape qui demande le plus d’entraînement dans l’utilisation de la coupe menstruelle.

Concrètement la cup doit être insérée sur un plan incliné en direction du haut des fesses, et non verticalement en direction de l’estomac.

A quelle profondeur ? Elle se place plus bas qu’un tampon, en-dessous du col de l’utérus. Pour localiser le col de l’utérus avant d’insérer la cup les premières fois, il est possible de le sentir « dépasser » en le tâtant du bout du doigt. Attention à ne pas la placer trop bas cependant car le bout de la cup (boucle, boule ou tige selon les modèles) peut gêner au niveau de l’entrée du vagin.

Une fois la coupe menstruelle pliée et insérée avec la main à l’intérieur du vagin, elle va reprendre plus ou moins sa forme initiale en se dépliant. Pour que la protection soit étanche et qu’elle ne laisse pas passer de flux menstruel, ses bords doivent être collés aux parois du vagin. Mais la coupe menstruelle ne se déplie pas toujours correctement, c’est pourquoi il est conseillé de passer son doigt le long des bords pour vérifier qu’elle est bien dépliée. Si ce n’est pas le cas, on peut la faire tourner sur elle-même en la pinçant à l’endroit où sont situées les rainures, dans la partie inférieure.

5. Retirer sa coupe menstruelle et la rincer

La coupe menstruelle doit être vidée toutes les 8 heures en moyenne ou moins si les règles sont très abondantes. Pour retirer la cup, on peut être assise sur les toilettes ou debout sous la douche suivant le moment de la journée et ce que l’on préfère. Il est déconseillé de tirer directement sur la tige de la cup pour l’enlever, cela risque d’être très désagréable.

Deux techniques sont souvent utilisées :

  • La première consiste à pincer entre deux doigts la partie inférieure de la cup, là où sont les rainures afin de faire remonter un peu d’air. Il faut ensuite la faire osciller délicatement de droite à gauche pour faire pénétrer un peu d’air à l’intérieur et éviter l’effet « ventouse ».
  • La seconde consiste à passer son doigt sur le côté de la cup jusqu’en haut de celle-ci pour décoller une petite partie du bord afin de faire un appel d’air. La cup n’est donc plus retenue par son étanchéité et se retire facilement, sans résistance.

Le flux menstruel contenu dans la cup peut ensuite être vidé dans les toilettes, le trou d’évacuation du lavabo ou celui de la douche. Avant de remettre la coupe menstruelle, il faut la rincer soigneusement à l’eau claire. Il est possible de la passer sous le robinet ou d’emporter avec soi une petite bouteille d’eau aux toilettes si l’on n’a pas d’autre choix. Deux minuscules trous sont situés de part et d’autre de la cup, il faut bien vérifier qu’ils soient débouchés avant de la réinsérer.

Répondre